Connexion

Wattuneed

Gps sur Edelv Facilité d'emploi, précision, informations en temps réel, et maintenant cartographie, le GPS est devenu l'instrument incontournable de la navigation.

 

Le principe est de mesurer une différence de temps entre les tops des satellites (qui sont équipés d'une horloge atomique hyperprécise, recalée par les stations terrestres) et le récepteur GPS.

24 satellites, dont 3 en réserve, tournent autour de la terre sur des orbites inclinées à 55 degrés et d'une altitude de 20 178 Km. Surveillés en permanence par des stations au sol, ces satellites émettent des informations appelées almanach que votre appareil recevra sur la fréquence 1750 MHz

  • Il faut au minimum recevoir 3 satellites pour obtenir une position en latitude et longitude, et 4 pour avoir l'altitude. Il peut arriver que la dérive des horloges ou la dégradation du signal (durant la traversée de l'ionosphère) provoquent des erreurs de positionnement.
 
  • En pratique, la précision d'un GPS est de l'ordre d'une dizaine de mètres.

Grâce à 2 satellites géostationnaires (qui corrigent les erreurs de positions constatées par les stations au sol), d'autres systèmes permettent d'augmenter encore la précision jusqu'à 1 ou 2 m (et 0,1 Noeud en vitesse), pour les appareils compatibles.

 

Ces systèmes sont le WAAS (Wide Area Augmentation System) pour le continent américain ; le EGNOS (European Geostationary Navigation Overall System) pour l'Afrique et l'Europe ; et bientôt le MSAS pour l'Asie.

 

Sur les appareils compatibles, la réception des satellites Waas et Egnos vous est signalée par deux W à l'écran.

  • En plus de calculer votre position, le GPS indique votre vitesse de déplacement, le cap de votre route, l'heure et l'altitude. À partir de ces données de base, le récepteur fournit un grand nombre d'informations. Si vous lui indiquez un point de destination, appelé waypoint, il calculera en temps réel le cap à suivre, la distance restante, la vitesse de déplacement ou le temps de parcours. Il peut aussi fournir l'écart de route, les corrections de cap, etc. La trace faite est enregistrée et toute position peut être mise en mémoire.
 
  • Le report de la position se faisant sur une carte, il faut tenir compte du système géodésique de celle-ci. Tous les GPS ont en mémoire des tables permettant d'assurer la concordance avec le système de la carte. En France, on utilise le système Europe 50. Mais la plupart des nouvelles cartes marines (et notamment les cartes électroniques) sont sous le système WGS 84, qui devient la référence.

 

Seuls les adhérent(e)s d'EDELVOILIER VOILIERS-PASSION sont autorisés à laisser des commentaires.

Commentaires  

#1 GPSbilly 05-07-2007 15:30
j'ai un GPS portable qui est trés pratique par temps brumeux quand on est a 3 ou 4 mille de la cote, mais il me sert aussi quand je suis au mouillage en mettant l'alarme ça te permet de te reposer en étant sur que ton ancre tienne bien rt que tu ne dérive pas, c'est trés sécurisant
billy
Go to top

La Casserlane