Identification

Modification de l'écoute de GV

Petite sortie en mer pour tester la modification apportée à mon Edel IV de 1974, à savoir; la suppression du chariot d'écoute peu efficace et gênant à mon goût, au profit d'une cadène en fond de cockpit.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
L'écoute GV est alors reprise par une poulie sur émerillon dotée d'un coinceur. Ca permet de libérer les bancs ( plus besoin de faire bouger vos amis lors d'un virement pour libérer le coinceur original d'une fesse un peu large), et puis on manipule l'écoute depuis n'importe où dans le cockpit. Et surtout, raison principale de cette modif: plus de barre au milieu des jambes !!!

L'accès sous le cockpit est difficile, et il sera peut être utile pour certain de découper un peu le panneau de bois sur lequel s'appuient les marches. L'étanchéité est assurée par du sika posé sur le filetage, généreusement, et d'un joint compressé sous la tête de la vis. Ce joint, en plus d'assurer un bon complément d'étanchéité, est là aussi pour éviter de serrer le boulon directement sur le fond, et de dégrader le plastique.

Le tout à couté moins de 60 euros

  • Une plaque en inox de 40x40cm et de 4 mm d'épaisseur, pliée par le négociant inox chez qui je me fournis = 40 € (pratique, c'est que des 4)
  • Une cadène en inox de diamètre 8mm = 6 €
  • - 4 boulons de 10 inox que j'avais déjà 
  • Un peu de sika - Un foret inox de 8 = 2,50 € 

Le tout, accompagné d'un peu d'huile de coupe (ou du suif, ou du jus d'ail, mais là, ça colle à la peau) impératif pour percer l'inox sans bousiller le foret. Seul, comptez une heure et demi d'intervention sur le bateau. 

Voilà. Plus de chariot merdique. Plus d'orteil fracassé ou de tibia flingué.


COMPLEMENT

Merci pour tous ces échanges! 
Pour répondre aux commentaires, alors, oui, c'est un quillard, à bulbe, mais oui il y a une astuce pour monter la contre-plaque sans chausse-pied, (pour ceux dont le puits de dérive limite atrocement l'accès sous le cockpit.
Je n'ai pas encore pris le temps de faire un article la dessus, mais ça ne va pas tarder. Mais  je ne suis pas plus certain que ça aidera les propriétaire de dériveurs. Vous verrez!

Arnaud CH >>> Je trouve intéressant le fait de rajouter une tige/chaine pour remonter la poulie/coinceur de l'écoute à hauteur de bras.
Pour ma part, après avoir placée cette poulie un peu plus haut sur un bout pour simuler ce montage, je me suis rendu compte que; bizarrement, j'ai trouvé ça moins confortable que ma poulie à fond de cockpit. Malgré le fait que ça fasse un peu brut sur la vidéo, c'est assez facile à gérer , (ma petite femme arrive même s'en sortir), et puis surtout, quand je borde la GV, je suis plus à l'aise en tirant de bas en haut, (d'un coup: je borde la bôme complètement, même si c'est vrai qu'on dirait que je démarre ma tondeuse lol ), qu'en prenant de l'écoute au niveau des genoux, par exemple. Et je trouve que c'est plus franc qu'avec la rallonge: le fait que le palan "surélevé" se déplace horizontalement quand je borde la GV rend moins immédiat la vision du réglage de la bôme, puisque lorsque je relâche l'écoute, la tension horizontale disparaissant, la bôme déborde à nouveau et par plus de 15 noeud de vend, je n'ai pas réussi à obtenir un réglage serré. Dommage car ce montage plaisait à ma poulette, qui elle, trouve ça mieux pour choquer d'un coup l'écoute, mais c'est moins fatal sur un quillard que sur un dériveur (bloop bloop bloop... trop tard... ;o) ).

Billy >>>Pour parler de la perte pure du réglage, je n'ai pas franchement vu de différence au niveau du comportement du bateau pour l'instant, (je suis pas tellement fin marin lol) et comme tu le dis, c'est vrai que ça remplace le hâle bas, que j'ai d'ailleurs supprimé car je voulais pouvoir naviguer avec mon roof en position surélevé, (impossible auparavant avec le hale-bas bien raidi).
A bientôt!

Seuls les adhérent(e)s d'EDELVOILIER VOILIERS-PASSION sont autorisés à laisser des commentaires.

Commentaires  

#13 hale basbilly 23-04-2010 18:11
Je suis d'accord avec toi , si tu ne te sers pas du hale bas pour faire tes reglages tu ne dois pas navigueer par tous les temps.
Il sert de réglage primordiale pour la tension de la GV , comment fais tu au grand largue quand ton ecoute est choquée au maximum sans hale bas, que ta bôme est ecartée au maxi de l'axe du bateau, elle doit monter au ciel comme la vierge le 15 Aout

Enfin si ça te va chacun est maitre a bord "lol "
#12 Toujours pas convaincuhenryk 23-04-2010 16:15
Citation en provenance du commentaire précédent de marinou :
Citation en provenance du commentaire précédent de henryk :
Citation en provenance du commentaire précédent de marinou :
Citation en provenance du commentaire précédent de henryk :
Citation en provenance du commentaire précédent de ZWICKER :
Belle vidéo mais...
Placée au milieu du cokpit, une cadène peut être dangeureuse pour les orteils pieds nus bien sûr..
Pour le palan, je place un bout de la bôme à la poulie du haut, même deux car j'ai deux poulies séparées. Pour la longueur, tu vois avec le palan serré à fond, la bôme au milieu à l'horizontale. Avantage, si tu as quatre brins, tu as quatre fois moins de "ficelle" à endrailler pour border..

Je pense que c'est plutôt le contraire:avec 4 brins, quand on borde de 1 m d'écoute, par exemple, cela ne fait plus que 25 cm de déplacement par brin, donc la bôme ne se déplace que de 25 cm. par contre, la force nécessaire est, elle, divisée par 4...


Henryk : Ce que zwicker explique c'est qu'il a mit une estrope entre le fond de sont cockpit et les poulies du palan, idem une estrope entre la bome et les poulies.
Si les estropes sont ajustés à la bonne longueur, lorsque tu est au près, blindé en écoute, les poulies du haut et du bas sont assez proche
Ainsi lorsque tu doit border, pour passer du vent arrière au près par exemple, tu a alors moins de longueur d'écoute à embraqué que si tes poulies sont fixées directement sous la bome et au fond du cockpit.

Désolé de contredire, mais si on raisonne par déduction: s'il faut par exemple 4 mètres pour ramener le point d'écoute de la bôme de sa position larguée à fond (dans les haubans)à sa position bordée à fond (dans l'axe du bateau), sur un brin il faudra embraquer 4 m, sur 2, 8 m et sur 4, 16 m. Les estropes n'y changeront rien. Il suffit de faire un schéma pour le voir...


salut henryk

désolé d'insister, mais je pense que le fait de mettre des estropes permet bien de gagner des mètres d'écoutes à choquer et embraquer.
En effet, lorsque la bome est bordé dans l'axe les estropes sont verticales, et plus tu choque la GV, plus les estropes, notemment celle sous la bome, vont devenir horizontal.
Donc on aura besoin de larguer puis de border moins de longueurs d'écoute.
De plus ca permet d'acheter une écoute moins longue ($$$).


Rebonjour Marinou,
Pour amener les estropes à l'horizontale, il faudra larguer l'équivalent en longueur d'écoute (en fait, avec ce montage de double estrope, l'équivalent de la médiatrice du triangle qu'elles forment).Et inversement dans l'autre sens, pour les ramener à la verticale. Ce qui compte, c'est le déplacement du point d'écoute de la bôme autour de son axe.
Mais le mieux, c'est de faire l'essai à bord! Bonne journée!
#11 RE: EDEL IV : Suppression du chariot d'écoutemarinou 23-04-2010 09:49
Citation en provenance du commentaire précédent de henryk :
Citation en provenance du commentaire précédent de marinou :
Citation en provenance du commentaire précédent de henryk :
Citation en provenance du commentaire précédent de ZWICKER :
Belle vidéo mais...
Placée au milieu du cokpit, une cadène peut être dangeureuse pour les orteils pieds nus bien sûr..
Pour le palan, je place un bout de la bôme à la poulie du haut, même deux car j'ai deux poulies séparées. Pour la longueur, tu vois avec le palan serré à fond, la bôme au milieu à l'horizontale. Avantage, si tu as quatre brins, tu as quatre fois moins de "ficelle" à endrailler pour border..

Je pense que c'est plutôt le contraire:avec 4 brins, quand on borde de 1 m d'écoute, par exemple, cela ne fait plus que 25 cm de déplacement par brin, donc la bôme ne se déplace que de 25 cm. par contre, la force nécessaire est, elle, divisée par 4...


Henryk : Ce que zwicker explique c'est qu'il a mit une estrope entre le fond de sont cockpit et les poulies du palan, idem une estrope entre la bome et les poulies.
Si les estropes sont ajustés à la bonne longueur, lorsque tu est au près, blindé en écoute, les poulies du haut et du bas sont assez proche
Ainsi lorsque tu doit border, pour passer du vent arrière au près par exemple, tu a alors moins de longueur d'écoute à embraqué que si tes poulies sont fixées directement sous la bome et au fond du cockpit.

Désolé de contredire, mais si on raisonne par déduction: s'il faut par exemple 4 mètres pour ramener le point d'écoute de la bôme de sa position larguée à fond (dans les haubans)à sa position bordée à fond (dans l'axe du bateau), sur un brin il faudra embraquer 4 m, sur 2, 8 m et sur 4, 16 m. Les estropes n'y changeront rien. Il suffit de faire un schéma pour le voir...


salut henryk

désolé d'insister, mais je pense que le fait de mettre des estropes permet bien de gagner des mètres d'écoutes à choquer et embraquer.
En effet, lorsque la bome est bordé dans l'axe les estropes sont verticales, et plus tu choque la GV, plus les estropes, notemment celle sous la bome, vont devenir horizontal.
Donc on aura besoin de larguer puis de border moins de longueurs d'écoute.
De plus ca permet d'acheter une écoute moins longue ($$$).
#10 Pas si sûr...henryk 23-04-2010 08:59
Citation en provenance du commentaire précédent de marinou :
Citation en provenance du commentaire précédent de henryk :
Citation en provenance du commentaire précédent de ZWICKER :
Belle vidéo mais...
Placée au milieu du cokpit, une cadène peut être dangeureuse pour les orteils pieds nus bien sûr..
Pour le palan, je place un bout de la bôme à la poulie du haut, même deux car j'ai deux poulies séparées. Pour la longueur, tu vois avec le palan serré à fond, la bôme au milieu à l'horizontale. Avantage, si tu as quatre brins, tu as quatre fois moins de "ficelle" à endrailler pour border..

Je pense que c'est plutôt le contraire:avec 4 brins, quand on borde de 1 m d'écoute, par exemple, cela ne fait plus que 25 cm de déplacement par brin, donc la bôme ne se déplace que de 25 cm. par contre, la force nécessaire est, elle, divisée par 4...


Henryk : Ce que zwicker explique c'est qu'il a mit une estrope entre le fond de sont cockpit et les poulies du palan, idem une estrope entre la bome et les poulies.
Si les estropes sont ajustés à la bonne longueur, lorsque tu est au près, blindé en écoute, les poulies du haut et du bas sont assez proche
Ainsi lorsque tu doit border, pour passer du vent arrière au près par exemple, tu a alors moins de longueur d'écoute à embraqué que si tes poulies sont fixées directement sous la bome et au fond du cockpit.

Désolé de contredire, mais si on raisonne par déduction: s'il faut par exemple 4 mètres pour ramener le point d'écoute de la bôme de sa position larguée à fond (dans les haubans)à sa position bordée à fond (dans l'axe du bateau), sur un brin il faudra embraquer 4 m, sur 2, 8 m et sur 4, 16 m. Les estropes n'y changeront rien. Il suffit de faire un schéma pour le voir...
#9 RE: EDEL IV : Suppression du chariot d'écoutemarinou 22-04-2010 19:25
Citation en provenance du commentaire précédent de henryk :
Citation en provenance du commentaire précédent de ZWICKER :
Belle vidéo mais...
Placée au milieu du cokpit, une cadène peut être dangeureuse pour les orteils pieds nus bien sûr..
Pour le palan, je place un bout de la bôme à la poulie du haut, même deux car j'ai deux poulies séparées. Pour la longueur, tu vois avec le palan serré à fond, la bôme au milieu à l'horizontale. Avantage, si tu as quatre brins, tu as quatre fois moins de "ficelle" à endrailler pour border..

Je pense que c'est plutôt le contraire:avec 4 brins, quand on borde de 1 m d'écoute, par exemple, cela ne fait plus que 25 cm de déplacement par brin, donc la bôme ne se déplace que de 25 cm. par contre, la force nécessaire est, elle, divisée par 4...


Henryk : Ce que zwicker explique c'est qu'il a mit une estrope entre le fond de sont cockpit et les poulies du palan, idem une estrope entre la bome et les poulies.
Si les estropes sont ajustés à la bonne longueur, lorsque tu est au près, blindé en écoute, les poulies du haut et du bas sont assez proche
Ainsi lorsque tu doit border, pour passer du vent arrière au près par exemple, tu a alors moins de longueur d'écoute à embraqué que si tes poulies sont fixées directement sous la bome et au fond du cockpit.
#8 Pas si sûr...henryk 22-04-2010 15:36
Citation en provenance du commentaire précédent de ZWICKER :
Belle vidéo mais...
Placée au milieu du cokpit, une cadène peut être dangeureuse pour les orteils pieds nus bien sûr..
Pour le palan, je place un bout de la bôme à la poulie du haut, même deux car j'ai deux poulies séparées. Pour la longueur, tu vois avec le palan serré à fond, la bôme au milieu à l'horizontale. Avantage, si tu as quatre brins, tu as quatre fois moins de "ficelle" à endrailler pour border..

Je pense que c'est plutôt le contraire:avec 4 brins, quand on borde de 1 m d'écoute, par exemple, cela ne fait plus que 25 cm de déplacement par brin, donc la bôme ne se déplace que de 25 cm. par contre, la force nécessaire est, elle, divisée par 4...
#7 deux petites remarquesZWICKER 11-04-2010 11:18
Belle vidéo mais...
Placée au milieu du cokpit, une cadène peut être dangeureuse pour les orteils pieds nus bien sûr..
Pour le palan, je place un bout de la bôme à la poulie du haut, même deux car j'ai deux poulies séparées. Pour la longueur, tu vois avec le palan serré à fond, la bôme au milieu à l'horizontale. Avantage, si tu as quatre brins, tu as quatre fois moins de "ficelle" à endrailler pour border..
#6 RE: EDEL IV : Suppression du chariot d'écouteatricault 08-04-2010 10:57
J'arrive pas vraiment à voir comment tu as pu atteindre cet endroit sous le cockpit... Pour ma part, sous la descente je passe juste un bras et un oeil au prix de quelques contorsions! A moins que ce ne soit une version quillard que tu as?
#5 Belle vidéoDrakkar 07-04-2010 19:36
Je partage ton opinion sur la suppression du rail d'écoute. Ce problème a été résolu sur mon Edel IV. Il a été placé, par l'ancien propriétaire, en bas tout juste avant le puits de chaine de relevage de la dérive. Il est vrai que cela le rend beaucoup moins efficace, mais quel confort de ne pas l'avoir dans le chemin du cockpit. Belle vidéo c'est sympa en live!!!
+1 #4 RE: EDEL IV : Suppression du chariot d'écoutePascal JOUIN 02-04-2010 21:25
Voici le système que j'avais sur mon Edel 5 Dayboat (systeme d'écoute de GV sur cadène). Toutefois mon palan était surelevé par une tige à oeil ce qui me permettait d'avoir le coinceur à hauteur des mains ;-)

Devenez propriétaire

Retrouvez tous les articles à lire par thématique en cliquant sur les mots clés figurant en haut de la page Accueil (sous le menu)

Go to top

Corse Plage Santa Julia fe4a6