Connexion

Wattuneed

machine à coudre Les housses des coussins de mon challenger scout sont dans un piteux état.

Avec Valérie (pseudo sur le site : Minipouce) on a décidé de les refaire cet hiver, on a fait provision de tissus et de fermetures élcairs cet été chez mondial tissus.

Découvrez dans la suite de cet article quelques photos prisent lors de la réalisation du premier coussin (il en reste 4 à faire)

 

 

Etat des lieux

Avant de me lancer tête baissé dans le changement des housses, j'ai fait un tour de l'existant. Chaque couchette (il y en à quatre) possèdent son matelas en mousse et sa housse, mais les housses des couchettes avant ne sont pas très belle (voir photo ci -dessous), elle semblent fait maison et dans un tissu qui fait penser à du t-shirt pas cher. De plus il n'y a rien pour fermer la housse, pas de scratch ni de fermeture éclair.

Les 2 housses des couchettes cercueil arrière semblent être de fabrication professionnelles, et sont en bon état, mais elles sont marron (beurk ) et intégralement en vrai-faux skaï, pratique à nettoyer, mais pas très agréable pour s'allonger dessus.

Les mousses des matelas sont en bon état, pas moisi ni humide, pas de mauvaise odeur, et surtout elles nous conviennent au niveau fermeté. Décision est donc prise de garder les mousses et de changer toutes les housses.

avant.jpg

 

Le matériel nécessaire

les fournitures :

Le tissu : on a acheté du tissu "tout bête", un peu épais pour être résistant. Comme c'est la première fois que je refais des coussins je voulais pas investir dans du tissu cher, voir du cuir synthétique. Si le résulstat est satisfaisant peut etre que la prochaine sellerie sera faite en tissu plus "noble".
Les housses de la couchette double avant seront refaite intégralement en tissu (dessus dessous), alors que les 2 couchettes latérales, vont avoir une face tissu et une face "synthétique", tissu enduit, donc étanche, lavable à l'éponge.
La journée pendant la navigation la face synthétique est sur le dessus, donc ne craint pas les embruns, ni les affaires mouillées (botte, ciré, voiles....) le soir on remet la fasse tissu sur le dessus, plus agréable au regard et au touché.

Comme les housses sont déhoussables, il faut prévoir un système de fermeture (il n'y en a pas sur les housses actuelles comme on peut le voir sur la photo ci-dessus) . Je voit 2 possibilités : scratch ou fermeture éclair.
Sur un autre bateau j'ai des housses fermées avec du scratch, mais j'aime pas trop : ca tient moins bien qu'une fermeture éclair, ça attrape toutes les cochonneries. J'ai donc opté pour de la fermeture éclair au mètre, de la même couleur que le tissu, sans oublier d'acheter les curseurs qui vont avec.

Tout ce matériel a été acheté chez mondial tissu, le tissu nécessaire pour les coussins des 4 couchettes + les fermetures éclairs nous à couté 80€.

A côté de ca, il faut également une machine à coudre, du fil, des épingles, un mètre, un crayon pour tracer sur le tissu, une grande règle et une paire de ciseau. 

 

Le tracage

Pour tracer et découper le tissu, je ne sais pas comment font les sellier, personnellement j'ai tout betement posé la mousse sur le tissu, tracé tout le tour de la mousse le trait pour la couture, et environ 2cm plus loin le trait pour la découpe. 
L'autre solution doit être de mesurer le pain de mousse, puis de reporter les mesures sur le tissu.

tracage.jpg

le_contour_de_la_mousse.jpg

L'assemblage

Il s'agit d'assembler à blanc avec des épingles les panneaux avant de les coudres.

On aligne les panneaux l'un dessus l'autre, on fait bien coïncider les bords, et on place des épingles à intervals réguliers sur le trait de couture. 

assemblage.jpg 

La couture

Il s'agit maintenant de coudre les panneaux en suivant le trait de couture.
Pour ce faire on utilise le point droit.
avant d'attaquer la couture de la housse il est bon de faire quelques points sur des chutes, afin de valider les tensions des fils de bobine et de canette. Une fois que le point est joli et que le croisement des fils est bien dans l'épaisseur du tissu on peut se lancer dans la couture des housses.
J'ai remarquer que les points étaient plus jolis quand je gardais une vitesse de couture un peu soutenu, le fils est bien tendu et j'arrive mieux à faire une couture bien rectiligne.
Au bouts de quelques longueurs on arrivent à enlever les épingles au fur et à mesure sans arrêter la machine. Ne pas oublier de faire un petit coup de marche avant/arrière au début et a la fin de la couture afin de bloquer les fils. 

couture1.jpg

couture2.jpg

 

Resultat

 Petit comparatif avant/après :

avant_apres.jpg

 

Détail de la fermeture :

fermeture.jpg detailfermeture.jpg

Ne pas oublier de mettre le curseur sur la fermeture éclair avant de coudre les 2 extrémités de la fermeture éclair.
Lorsque l'on insère la mousse dans la housse, par la fermeture éclair, les coutures des 2 extrémités de l'ouverture sont très solicités. Afin d'éviter tout  problème j'ai fait une couture de renfort à la main. En effet la machine ne passe pas sur la fermeture éclair (j'y est laissé une aiguille )

En conclusion , pour une première réalisation de housse, je suis plutot satisfait du résultat, et il me reste 4 housses a faire, afin de m'améliorer.
Au niveau temps, l'ensemble des opérations décritent ici, m'a prit environ 3heures, mais c'était une première fois, avec un peut d'habitude, on peut facilement diviser ce temps par 2.
Je ne manquerais pas de vous faire une photo des autres housses ainsi qu'une photo général quand elle seront installées dans le bateau.

Lancez-vous et bonne couture!! 

Seuls les adhérent(e)s d'EDELVOILIER VOILIERS-PASSION sont autorisés à laisser des commentaires.

Commentaires  

#10 pour philmarinou 26-11-2009 18:35
Oui phil, on peut sans soucis réaliser les housses, sans avoir les mousses sous la main.
Tu mesures les mousses, tu applique les -3% préconisé par RORO, tu fait un schema ou tu reporte les mesures, comme ca pas de problème d'interpretatio n, et si ta belle mere se debrouille avec une machine a coudre, elle te fait des houses tip top et tu nous les montres en photo!
#9 chapeauPhil 26-11-2009 15:11
Félicitation, beau travail, comme je ne me sents pas performant dans ce domaine, je compte le laisser à ma belle-mère préférée. D'ou ma question : peut-on envisager de fabriquer des housses, sans avoir les coussins, juste en relevant les côtes ?.
#8 le conseil de tata toniaaski 24-11-2009 21:25
Bonjour Yann comment vas tu ? as tu pensé à laver ton tissu avant de
réaliser tes housses ? car il semblerait qu'il s'agisse de 100% coton et donc au premier lavage ce dernier risque de rétrécir alors si tu as couper ton patron pile poil, tu auras des difficultés par la suite pour remettre tes housses.Si tu ne l'as pas fait au premier lavage eau froide et faire sécher tes housses sur la mousse.
Bonne couture.
Tonia.
#7 Beau travailbilly 24-11-2009 14:20
Je ne savais pas que la fermeture eclair se vendait au metre c'est pour cela que quand j'ai refait 2 housses j'avais juste fait un rabat maintenant je vais rajouter les fermetures ,MERCI Marinou

Par contre je n'ai pas fait plusieurs panneaux, j'ai le dessus et le dessous d'une piece et j'ai cousu juste sur les petit cotés moins de travail mais le dessus et le dessous sont c'est vrai du meme tissu.
#6 Nico33 24-11-2009 11:26
salut Yann, dit donc, c'est une bière qu'on voit sur la première photo ?
Un truc à se piquer avec l'aiguille, ça !! :zzz :D
Sinon, bravo, :eek:
Je t'envoie mes coussins !! :P
#5 tom 39 23-11-2009 22:38
tres belle finition et superbe realisation felicitation
#4 AgrafesRoro73 23-11-2009 21:48
Ah, j'ai oublié une chose. A la place des épingles, on peut utiliser une agrafeuse classique pour tenir les panneaux pendant la couture.
#3 Le traçageRoro73 23-11-2009 21:32
Salut marinou!

Tout d'abord, très beau boulot! Chapeau d'un couturier à un autre! 8) Quant au traçage, une méthode qu'on utilise dans le métier c'est de mesurer la mousse, puis tracer les panneau à partir des cotes. Or, une chose qu'on oublie de faire c'est de compenser pour la compression de la mousse une fois en housse. C'est donc conseiller de mesurer la mousse et de reporter les mesures sur le tissu *moins environ 3 pour-cent.* Ceci prévoit que le tissu va se détendre un peu dans le temps. Par exemple, pour une longueur de 65 cm mesurée sur la mousse, on applique la règle de -3% ce qui fait que sur le tissu on reporte ~63,05 cm (-1,95cm). Si l'on l'applique de partout, la housse sera très difficile à chausser mais tendue comme un tambour même quand on est assis dessus.

Voili, voilu. :-)
#2 Sponsoringbmayer 23-11-2009 20:22
Entre Roro et marinou, on va pouvoir chercher "Singer" comme sponsor, ou "Modes et travaux" :D
#1 Beau travail !Pascal JOUIN 23-11-2009 20:06
Encore un beau travail de couturier ! Le soucis du détail avec une très belle finition pour cacher le zip.
Bravo
Go to top

La Casserlane