Connexion

Wattuneed

NoStress en merAvec la période estivale qui vient de prendre fin, nous voulions vous faire partager les 15 jours de bonheur  que nous venons de passer à bord de NoStress (Edel 4 DL de 1974) entre calanques et les Embiez.

 

Après 4 ans à devoir rester à naviguer dans notre baignoire faute de budget approprié (ya plus malheureux qu'à naviguer sur le Lac d'Annecy, on vous l'accorde) nous avons enfin pu cette année faire prendre la route de la grande bleu à notre Edel 4. Ces 4 années auront cependant permis à ma chérie d'être plus aguerrie lorsque le vent forci et que le bateau tient une bonne gîte. Nous avons donc prévu au programme de ces vacances en croisière côtière de naviguer entre Calanques et Iles des Embiez.

Les préparatifs

Avant le départ, révision de la remorque. Au programme : Contrôle et nettoyage des roulements, remplacement du liquide de frein (la remorque est à frein hydraulique) et contrôle des pneumatiques. Pour la voiture : une vidange et remplacement des filtres.

La veille du départ il à fallu 'charger' le bateau.

Edel 4 - Chargé pour la croisièrePas de valise (on n'aurait pas su quoi en faire arrivé sur place) alors pour le vestimentaire on met le minimum dans des sacs de voyage pour pouvoir les ranger plus facilement. Avec 2 grandes ado à bord autant vous dire qu'il à fallu imposer un paquetage maximum par personne. Elles auraient eu vite fait de mettre la garde robe et X paires de chaussures pour défiler sur les pontons, dans les moindres recoins des coffres. Pour la literie (Draps/plaid, oreillers, draps housse) nous avons mis le nécessaire dans le bateau et comme nous avons prévu d'arriver de nuit sur Bandol, la table du carré à été baissée afin d’être déjà en configuration couchage arrivé à destination.

En route vers la grande bleu

Pas d'encombre particulière sur l'autoroute, hormis les feux important de Marseille à Vitrolles qui ont bien faillis nous faire sortir de l'autoroute pour risque d'incendies violents. Le Mistral était de la partie et n'à pas faciliter la chose aux pompiers. Nous avons croisé des convois entier de camions pompier venant en renfort.

Convoi de pompiersLa petite surprise inattendue fût également un SMS reçu alors que nous étions encore sur l'autoroute : Marinou qui remontait de Toulon venait de reconnaître NoStress sur sa remorque en sens opposé.

Préparation et Mise à l'eau

Dès le lendemain, la journée 'pénible' démarrait. Ma chérie et mes filles étaient chargées de finaliser le rangement des vêtements dans les coffres et faire un minimum d’avitaillement. Sans oublier les boissons bien fraîches dont nous allions avoir besoin pendant que je procéderais au matage sur la remorque. Ya pas de petite économie et le budget n'est pas non plus extensible alors autant le faire soit même et ça permet également de pouvoir prendre son temps pour régler correctement la tension des haubans et bas-haubans.

A 11 heures, le bateau est fin prêt pour sa mise à l'eau.

Mise à l'eau de NOSTRESS Edel 4En se dépêchant un peu pour gagner la place au port, réservée le matin même, j'ai pu aller déposer remorque et voiture en gardiennage chez Navyland (à la sortie d'autoroute à Bandol). Sympa et prix correcte. à 10mn en du port en voiture, à pied c'est l'histoire de 30 minutes sous un cagnard de plomb.
Nous resterons 2 nuits sur Bandol histoire de se reposer de la route et de la journée consacrée à la mise en place du bateau et puis ce sera pour nous l'occasion de profiter du concert donner en plein air par le groupe Corse I Muvrini après un premier apéro organisé à bord par les filles.

Apéro à bord de NOSTRESS edel4 Apéro et tomates provençale au BBQ I Muvrini concert Bandol Août 2016I Muvrini en concert sur le port de Bandol 

Le séjour commençait super bien, un vrai régale pour les oreilles. Si vous aimez, voici une vidéo prise (pas par moi :o) ) durant le concert. Autant vous dire qu'il y avait du monde et que le concert était sous haute-surveillance.

Cap sur les Calanques

Nous avons mis le cap sur les calanques dès le lendemain matin.
La navigation c'est faite avec les voiles (pour le fun) mais surtout avec l'appui du moteur. Quasi pas de vent et le peu qu'il y avait était de face. Autant dire que sur ce trajet les bateaux moteurs sont nombreux et que les vagues qu'ils laissent derrière eux rendent ces moments plutôt pénible. Du coup on à allumer le moteur et nous nous sommes écarté de la côte pour éviter de nous faire brasser. Pas grand monde ensuite sur l'eau, ce qui nous allait plutôt bien.

NoStress en route vers Port Miou

 Ce fut pour nous l'occasion de découvrir pour la première fois nos magnifique côtes avec en premier lieu : Le fameux "Bec de l'Aigle"

Le bec de l'Aigle
Bec de l'Aigle Bec de l'Aigle
La fameuse roche, appelée de la Poudingue
Poudingue
Au pied du Bec de l'Aigle

Equipage à bord de NoStress

Durant les quelques heures de nav on fait des photos pendant que d'autres...font la sieste

Calanque de Figuerolle

A notre passage une pause était prévue dans la calanque de Figuerolle. On ne la verra que de loin. Calanque étroite et déjà bien occupée au mouillage en cette fin de matinée.

 A l'approche de notre destination nous continuons à longer les falaises qui ont été sculptées par l'érosion. Nous nous amusions à chercher des formes. Voyons si à votre tour vous voyez la même chose que nous. Sur la photo ci-dessous 2 formes se distinguent : Lesquelles ?

Anse du Cannier

Si vous n'avez pas trouvé, je vous donne l'indice" Indien et Chien"

Cross Med

Toujours bienveillants sur les navigateur, le Cross Med (un Amer utile pour faire un relèvement)

Quelques jours avant le départ, j'ai étudié la carte de la zone de nav et j'y avais vu une zone de mouillage bien sympa après le cap Canaille dans la baie de Cassis : L'Anse de l'Arène. Je l'avais également repéré depuis la route des crêtes que nous avions emprunté lors d'un court passage en Avril.

L'Anse de l'Arène
Anse de l'Arène de la route des crêtes Depuis la route des Crêtes

Anse de l'AreneYa un peu trop de monde au mouillage pour moi !

 

Calanque de Port Miou

Après 4h heures de navigation mi-voiles mi-moteur nous arrivons enfin dans une calanque dans laquelle nous tenions à nous rendre. Un ami cher que certains anciens marins du site ont connus affectionnait particulièrement cette calanque. Il s'y était rendu avec Bobato. Nous tenions donc à lui faire un bel hommage en y séjournant. Appel à la VHF sur le canal 9 pour demander si une place était possible. La réponse fût rigolote. 

NoStress à Capitainerie de Port miou, NoStress à Capitainerie de Port miou, NoStress à Capitainerie de Port miou à vous.

La station qui appel la capitainerie de Port-Miou, je vous écoute.

Bonjour nous souhaiterions, savoir si une place pour la nuit est possible pour un voilier de 7m10 tirant d'eau 0,80 ? Nous sommes en entrée de Calanque, voilier à coque bleu marine.

Avancez jusqu'au ponton d'Accueil devant la capitainerie, Pour un voilier de cette taille on devrait bien pouvoir vous trouver une petite place sur ponton.

Cool merci-bien. Bien reçu. Terminé

Ma crainte au départ était d'être placé sur coffre à l'entrée de la calanque. Vu le nombre de bateaux touristes qui brassent l'entrée de la calanque dès le matin jusqu'à 19h30/20h le soir, j'avais peur que le séjour Port Miou soit peu agréable. Bah, avoir un petit voilier à aussi du bon. Nous avons été placé sur 'ponton' à mi-calanque et grand luxe, côté Capitainerie (Sanitaire etc...)

Calanque de Port Miou

Port MiouArrivée dans la calanque

Port Miou

Bien petit Le NoStress 

 Edel 4 NoStress à Port Miou

Mais on lui trouve toujours une p'tite place

 Port Miou

Au calme avec le chant des cigales

Nous avons vraiment adoré ce petit coin de toute beauté. Nous avons également été très surpris par les services apportés aux plaisancier à la capitainerie. 0,50€ (08/2016) le Kg de glaçon en distributeur automatique. Par la chaleur que nous avions l'apéro était bien frais et du coup, nous avions nos glaçons tous les jours. Autre chose de bien appréciable : la possibilité de commander la veille pour le lendemain matin des viennoiseries (pains au chocolat, croissants) et sa baguette fraîche. Autant dire que nous avions des petits déj. copieux dans un cadre idyllique et au calme avec les premiers rayon du soleil. L'arrivée des estivants et locaux pour les baignades et plage des calanques n'arrivent que vers 9h30 / 10h ça laisse le temps de démarrer la journée au chant des cigales.

Capitainerie Port-MiouEntrée de la Capitainerie

Pour se rendre à la capitainerie, soit vous êtes du 'mauvais' côté de la calanque et dans ce cas l'annexe est obligatoire si nous ne voulez pas faire de longues marches pour vous rendre aux sanitaires, soit vous êtes du 'bon" côté et dans ce cas on s'y rend par un petit sentier sur la berge longeant les pontons. Pour le soir : Prévoyez de quoi vous éclairer sur le sentier c'est le noir complet.

Port-Miou

NoStress Edel4 Calanque Port-Miou

NoStress à eu sa place au 'ponton'. Les pontons sont en fait des échafaudages sur lesquels des planches ont été fixées. Des points de raccordement pour l'eau sont disponibles (prévoir un peu de longueur de tuyau et un raccord à vis). Pas d'électricité. Dans ce cas le panneau solaire est bien utile et le soleil étant dans la calanque toute la journée, pas de soucis de batterie en peine. Coût de la nuit pour un 7m10 : 18€ (tarif : 2016).

La Calanque de Port-Miou
Calanque Port-Miou Calanque Port-Miou
Calanque Port-Miou

L'annexe et son petit moteur ont été bien utiles pour se rendre en sortie de calanque. Chacun à eu droit à son petit tour d'annexe. La dernière qui à eu droit à sa petite promenade n'a pas été gâtée. Ca faisait un un peu de temps que le moteur tournait avec les aller et venues et du coup quand son tour fut venu. Peu de temps après avoir embarqué, elle à eu droit à sa panne d'essence :o) Les pagaies restent en place donc pas de soucis pour rentrer au bateau et refaire un plein. Nous voilà reparti et au même endroit dans la calanque : idem le moteur s'arrête ! "Fanny, tu portes la poisse. Tout le monde à fait son tour de calanque à bord sans problème et là avec toi ça fait 2 fois que le moteur s'arrête !". Nous voilà reparti à la rame au bateau. Fin de la balade pour ma Fanny et moi je me creuse la tête pour trouver et comprendre le problème.
Après avoir fait le plein le bouchon du réservoir n'a pas été correctement vissé du coup après que le contenu du carbu soit consommé, il y à eu un appel d'air trop important pour permettre à l'essence d'arriver jusqu'au carbu. "Fanny, toutes mes excuses pour ces 2 maladresses de débutant. Promis, la prochaine fois tu auras droit à un tour gratuit :D "

Manche à air bateau

 

 

 

 

 

Avant de partir, j'ai prévu le coup pour le problème de ventilation dans le bateau. Il me restait un bon morceau de vieille voile. 30 minutes pour confectionner une manche à air qui à été super pratique et qui à bien servie pour attraper l'air (surtout quand le bateau est petit et calé entre d'autres, plus imposants). 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au niveau activité, nous avons profité que le port de Cassis n'était pas bien loin. Il faut compter 20 minutes de marche pour arriver directement sur le port. Sinon vous avez toujours la possibilité de prendre une navette jusqu'à 20h en réservant à l'avance. Nous avons voulu profiter de la plage de la grande mer. Bondée. Pas un cm pour poser sa serviette de bain (donc encore moins pour 4 personnes !) Du coup on est reparti dans notre calanque après une bonne glace.

Port de CassisPort de Cassis

Après cette belle calanque, nous avons poursuivi notre chemin sur les calanques des environs. Départ de bonne heure, avant que les navettes touristiques débutent leurs rotations permanentes jusqu'au soir. 

Calanques

Calanques En-Vau Port-Pin

Entrée des calanques d'En-Vau et Port-Pin

Calanque de Port-Pin

Calanque Port-Pin

Tôt le matin, les couleurs sont superbes et c'est là que l'on apprécie la tranquillité des calanques

Calanque Port-Pin

Splendide, je crois que nous avons eu beaucoup de chance en ayant pu profiter de la calanque, si peu occupée en cette période.

Calanque Port-Pin

 Calanques

Calanque d'En-Vau

Calanque En-VauPour moi c'est la plus belle : En-vau

NoStress dans la Calanque d'En-Vau Calanque Port-Pin
Calanque Port-Pin

Photo cliché, mais c'est tellement beau qu'on peu pas y résister

Port-Pin

Port-PinDès le matin, la patrouille de la réserve naturelle veille au grain

Calanque En-VauAprès cette calanque, un peu plus de 4h de nav au programme. Vue d'ici notre point de chute est : Droit devant. Cap au 120 (Cap Sicié).

Calanque En-VauMa chérie est sous le charme de la calanque... NoStress pendant que chouchou est cool à la barre sur son coussin Pullman 

En réalité notre destination du jour est Sanary. Au réveil ce matin, j'ai télécharger via un petit boitier wifi avec clé 3g les fichiers météo (Grib, modèle : Arome) de Météo France. Lors de précédent article j'ai expliqué comment je m'étais constitué ma polaire de vitesse durant plusieurs saison. Il était temps pour moi de la mettre à profit.  Mais là, je m'écarte un peu du sujet. Je ferais donc un article sur les aspects techniques de ces vacances. La météo annonce : pétole en début de matinée puis petit à petit un vent de Sud-Ouest est censé rentrer.

On à donc commencé au moteur, beurk :-( 

Baie de CassisBaie de Cassis, la météo était juste : Pétole !

NoStressFanny n'a pas eu droit à la panne moteur. Il tourne comme une horloge (heureusement !)

Et puis tout doucement le vent est enfin rentré au niveau du Cap Canaille. On hisse la GV, et on garde le moteur en appui. Du coup on consomme moins en essence et on améliore notre vitesse. Dès que le vent sera un poil plus élevé on hissera le Spi pour ne plus entendre ce satané moteur.

NoStress Cap Canaille

Et le moment tant attendu arriva. Bien entendu dans les moments de pur bonheur ya eu un couac. J'ai branché le pilote auto pour déléguer la marche du bateau, pendant que le capitaine s'occuperait du Spi. Bah pas de bol. Le pilote c'est allumé et 5 secondes plus tard : Muet. Pas de bip d'erreur, le tableau électrique n'indique pas de court-circuit sur le pilote. Un peu agacé, mais ne voulant pas gâcher bêtement LE moment que j'attendais, je me suis résigné à barrer avec le pied pendant que les mains étaient dédiées aux écoutes de spi.

NoStress à bordPour les filles, c'est LE moment croisière cool.

 

Tout le long de cette belle nav, le vent est monté petit à petit pour terminer à 16 nœuds (dans les rafales) au niveau de la baie de Sanary. 

Ce fut aussi l'occasion pour nous d'avoir droit à un beau spectacle. Au dessus de NoStress la patrouille de France est venu lui faire un bel hommage. On à eu droit au fumigènes Bleu, Blanc, Rouge. La Classe... On en demandait pas tant :D mais c'était cool.

Patrouille de FrancePatrouille de France en survol au large de la montagne Canaille

NoStress sous spiSous spi, NoStress filait bien et nous à permit de faire Les Calanques - Sanary en une nav d'environ 4h15

Port de SanaryArrivée sur Sanary

Après une après-midi repos, glaces et gaufres et quelques courses de frais pour le soir, la nuit fut un peu moins agréable que dans les calanques. L'éclairage public aux abords du port donne vite l'impression d’être retourné en plein Sanary by night . Mais bon mes filles et ma chérie attendaient beaucoup cette escale pour retrouver le marché nocturne et son côté saisonnier. Nous avons également profité de ce moment estivale pour faire le marché à Sanary, Pris dans le train train quotidien de la semaine, à la maison nous ne prenons pas suffisamment le temps pour nous rendre au marché. Là pas d'excuse s'était LE moment de se faire plaisir. On s'est renseigné la veille et les pêcheurs débarquent à 7h30 - 8h à quai avec la pêche du jour. Ya pas à dire en poisson on ne pouvait pas avoir plus frais.

Pêcheur à Sanary

Les étales de poissons donnent vraiment envie et contrairement à nos marchés en Haute-Savoie, les étales sont très colorés.

Poissonnerie Sanary

 Après une bonne tranche de thon blanc frais au barbecue avec son filet d'huile d'olive nous sommes fin prêt pour une petite balade sur le sentier des Douaniers

Sentier des douaniers Sanary

Nous avons passé de bon moments sur Sanary. Ce fut l'occasion, également pour nous de recevoir de la famille à bord pour faire une sortie dans la baie de Sanary. 

NoStress en sortie de Port à Sanary

Comme le montre la photo précédente, à la sortie du port de Sanary, le vent est vraiment léger. On se traînera même à tel point que j'aurai eu pitié du génois battant comme un drapeau en berne que je finirais par enrouler... Pourtant la Méditerranée réserve parfois des surprises. La météo l'avait cependant annoncé à partir de 17h. Nous nous sommes rendu face à la plage de la Coudoulière où nous avons jeté l'ancre par 10m de fond. Ancre lâchée sur un fond de sable avec 10 mètres de chaînes et 30 de cablot.  Après 15 minutes de baignade, nous avons commencé à voire le Nostress qui se m'était à ruer sur son mouillage. Je suis rapidement remonté à bord pour voir au loin la mer qui commençait à blanchir.  Fin de la baignade, tout le monde à bord pour relever l'ancre (ça fait les bras et la séance de muscu). Nous avons démarré le moteur et mis en marche  pour gagner sur le câblot puis la chaîne.

Fanny à la barre et moi à l'avant pour récupérer l'ancre. Avec les bon creux l'ancre et mes 80kg le bateau à enfourné dans une ou deux belles vagues. Là j'étais content d'avoir un 8cv avec un arbre long pour permettre à NoStress de quitter la zone de mouillage bordé par de beaux rochers qui ne demandaient qu'à nous recevoir. Nous sommes parti avec une mer bien agitée, des embruns et des creux d'1m50. A bord le visage de mes passager était un peu crispé et les mains bien agrippées aux chandeliers.

Arrivé au port, les 2 enfants n'ont pas demandé leur reste pour regagner le ponton ! Le coup de vent fut si soudain que tous les bateaux en sortie pour l'après-midi se sont retrouvés à l'entrée du port. En vieille à la VHF le Canal 9 de la capitainerie était saturé de demande de place ! A tel point qu'à un moment donné j'ai entendu la capitainerie demander la fermeture du port. Autant dire que j'était bien content de regagner la place acquise la veille pour 3 jours et pouvoir aller manger une bonne glace à une terrasse après avoir passé un coup de jet sur le bateau pour enlever le sel du pont liés aux embruns.

Cette escale sur Sanary, aura aussi pour moi été l'occasion de mettre le nez sur mon pilote-auto qui avait refusé de s'allumer depuis notre départ des Calanques. Pendant que les filles sont parties glaner dans les boutiques des petites ruelles jouxtant le port, j'en ai profiter pour sortir le pilote sur la table dans le cockpit et j'ai sorti la boite de tournevis, le multimètre (que j'avais par chance oublié de rapporter à la maison) et je me suis mis à la recherche de la panne. Après avoir (presque tout essayé) RAS le moteur du pilote semble bon, pas de composant HS sur le circuit imprimé de la carte. Du côté de la prise dans le cockpit : RAS non plus, pas de fil desserti ou autre problème de ce genre. Le multimètre dans le + et le 6 de la prise et là : bingo. J'ai trouvé un problème au niveau du câble. Après avoir fait un peu de spéléo dans la couchette cercueil de NoStress (point de passage du câble d'alim du pilote jusqu'au tableau électrique) j'ai revu le câble. Et là eurêka le pilote c'est remis en route. Je ne vous raconte même pas comment un truc si bête m'a remis en joie pour le reste de mes vacances. Du coup le pilot m'à servi pour quelques sortie en mer après le temps de faire quelques belles photos et vidéos.

Archipel des Embiez

Notre dernière escale fût notre petit coin de paradis qui nous manquait depuis 4 ans : L'Ile des Embiez. Afin de garantir la disponibilité d'une place au port durant notre séjour, nous avions effectué une réservation quelques temps avant notre arrivée. Petite navigation d'1h à peine sous voile et nous voilà rendu au ponton d'accueil pour aller voir à quel endroit NoStress et son équipage allait être logé. 

Ponton accueil Ile des Embiez

NoStress est sous bonne garde !

L'Ile des Embiez est constituée de 2 ports : Le port Saint-Pierre (le plus ancien) situé à l'est en fin de chenal d'entrée et le Port des Jeunes, situé à l'Ouest. L’île est privée et appartient à la famille Ricard. Toutefois, Paul Ricard son fondateur à eu pour volonté d'en faire une île ouverte au public.

Île des Embiez

Cette île fait partie d'un archipel du même nom constitué par :

l'île du Grand-Rouveau avec son Phare du même nom.

Ile du Grand-Rouveau

et un tas d'autres petits îlets bordés de belles criques et petites plages aux eaux turquoise.

La tour fondue - Ile des Embiez

Tour fondue, Le point culminant de l’île des Embiez. La vue depuis ce point est splendide 

Vues de la Tour fondue
Au large des Embiez Tombe de Paul et Patrick RICARD
Ile des Embiez

Bref, un vrai petit coin de paradis

Plage des Embiez

Le NoStress bien petit parmi les autres mais tout de même bien visible

NoStress aux Embiez

Sortie en mer, NoStress prend le large

NoStress prend le large

Pour une sortie en Solo

NoStress en mer

 

 

Félicitations

Non pas pour vous d'avoir eu le courage de lire ce récit jusqu'ici, mais à ma femme.
Félicitations à ma femme pour sa patience, pour les progrès qu'elle à accomplie en matière de navigation (Il y à quelques années en arrière, il était hors de question de monter à bord du bateau (un Edel 5 dayboat) lorsqu'il y avait les voiles. A la moindre gîte, c'était : "Tu me déposes au ponton et tu vas t'amuser sans que je te gâche ta sortie"). 

Félicitations aussi pour avoir vaincue sa phobie de l'eau en ayant suivi des cours d'aquaphobie. Pour son plus grand plaisir, mais également le notre, nous avons pu profiter de belles baignades.

Lorsque j'ai commencé, j'étais seul à avoir cette passion. Maintenant, cette passion se partage en famille. Nous avons chacun une approche différente mais le principale est de pouvoir enfin la partager à 2.

Ceci donne naissance à de nouveaux projets qui nous aident à nous remotiver chaque matin qu'il faut se lever pour aller au boulot et lorsque le moral n'est pas au mieux.

A vous madame, compagne d'un amoureux de la voile, vous vous serez peut-être reconnue (peur, phobie...) en ayant lu ce dernier paragraphe. Je ne peu que vous encourager à poursuivre vos efforts. Quand à monsieur, je ne pourrais lui conseiller que la patience et la persévérance  : Ça en vaut vraiment la peine :-)

 

L'article étant assez long et pour éviter de fatiguer nos petits yeux, voici diaporama de synthèse de 10 minutes ! de ces 15 jours qui nous ont fait nous évader à bord de NoStress. (ps : désolé pour la qualité du diaporama. Google compresse les images. Dommage pour la qualité en patie :-( )

 

J'espère que cela vous donnera envie à votre tour de vous lancer en famille. Le prochain article sera consacré à la partie technique de cette navigation sur 15 jours.

Seuls les adhérent(e)s d'EDELVOILIER VOILIERS-PASSION sont autorisés à laisser des commentaires.

Commentaires  

#9 RE: 15 jours à 4, entre Calanques et les Embiez sur un Edel 4Pascal74 21-09-2016 13:15
Merci pour vos commentaires à tous. Le principal est de partager.
En effet Chris, bien belle région que toute cette côte (je ne connais pas encore l'Atlantique.) En tout cas nous espérons pouvoir passer de notre baignoire de luxe vers la grande bleue dès qu'une place sera disponible.
#8 RE: 15 jours à 4, entre Calanques et les Embiez sur un Edel 4chris 20-09-2016 18:49
je suis de Marseille sur edel III et toujours emerveille par la beaute des sites et bravo pour votre video et voyage dans notre region
#7 super reportagepierre35 20-09-2016 18:33
Merci a toi et ta famille Pascal pour ce pure moment de bonheur, ça fait envie ! Tout s'est bien passé mis a part le pilote ?
:-)
#6 RE: 15 jours à 4, entre Calanques et les Embiez sur un Edel 4darune 20-09-2016 15:22
Très beau récit d'une bien belle ballade et très belles images.
Ca me donne encore plus hate d'avoir fini les réparations sur le mien !
Merci Pascal.
#5 RE: 15 jours à 4, entre Calanques et les Embiez sur un Edel 4COlivier 18-09-2016 09:55
On était au mouillage au nord de l'île, on s'est baladé côté port St Pierre mais pas port des Jeunes dommage... Nul doute que j'aurais reconnu la fameuse salamandre et serais venu toquer ;)
#4 RE: 15 jours à 4, entre Calanques et les Embiez sur un Edel 4Pascal74 17-09-2016 16:40
En effet j'y étais du 19 au 25. J'étais côté port des jeunes sur la pane Y.
Dommage on aurai pu faire connaissance réel et prendre un verre.
#3 RE: 15 jours à 4, entre Calanques et les Embiez sur un Edel 4COlivier 17-09-2016 14:42
Salut Pascal
On s'est peut-être croisé aux Embiez? J'y ai passé la nuit du 22 au 23 août.
#2 RE: 15 jours à 4, entre Calanques et les Embiez sur un Edel 4VINY 17-09-2016 12:09
merci pour ce petit moment de détente à lire avec Léo votre balade estivale, çà donne envie.
En encore félicitations à Fabienne :-)
#1 RE: 15 jours à 4, entre Calanques et les Embiez sur un Edel 4tom 39 17-09-2016 10:39
merci pour ce tres beau récit qui m' a rappelé mes 6 semaines de navigation de l'année derniere,c'est vraiment super que vous ayez pu faire tout ce periple en famille
Go to top

La Casserlane